•YOUR-NEW-LIFE-IN-FORKS•
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
BIENVENUE invités SUR THE-NEW-FORKS! ♥ When other place is wonderful for a greater love than to spend his honeymoon in the city of love? |Aaron, mon éternel amour ♥  (Very high probability of being hot even ^ ^) 296cgea Beaucoup de postes sont LIBRE! Viens donc les voir, entre autre nous attendons : le clan Green mais aussi Jacob Black, Seth & Lee Clearwater. ♥ When other place is wonderful for a greater love than to spend his honeymoon in the city of love? |Aaron, mon éternel amour ♥  (Very high probability of being hot even ^ ^) 1424x80 N'oublies pas que tu peux inventé ton personnage et qu'il peut être inspiré d'un personnage de série... Lis aussi la NOTE sur le contexte du forum & le contexte bien évidement ainsi que son règlement dans à savoir. ♥ When other place is wonderful for a greater love than to spend his honeymoon in the city of love? |Aaron, mon éternel amour ♥  (Very high probability of being hot even ^ ^) D8tu8 FACEBOOK est sur notre forum, une fois inscris et valider tu peux nous y rejoindre!!! Les invités ont leur propre section alors n'hésites pas à poser toute tes QUESTIONS & autres. AMUSES-TOI BIEN SUR NOTRE FORUM ♥ When other place is wonderful for a greater love than to spend his honeymoon in the city of love? |Aaron, mon éternel amour ♥  (Very high probability of being hot even ^ ^) Xbw8xg. N'oublie pas de TOP SITER pour faire connaitre le forum! LA SOIRÉE HALLOWEEN COMMENCE LE 6/10 A 21HEURE!!!
-28%
Le deal à ne pas rater :
Batterie externe 26800 mAh à charge rapide
17.98 € 24.90 €
Voir le deal

Partagez | 
 

 ♥ When other place is wonderful for a greater love than to spend his honeymoon in the city of love? |Aaron, mon éternel amour ♥ (Very high probability of being hot even ^ ^)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Kayla A. Cromwell

Kayla A. Cromwell

» OU ES TU? : Dans les bras de mon mari <3
» MESSAGES : 20
» POINTS : 24



♥ When other place is wonderful for a greater love than to spend his honeymoon in the city of love? |Aaron, mon éternel amour ♥  (Very high probability of being hot even ^ ^) _
MessageSujet: ♥ When other place is wonderful for a greater love than to spend his honeymoon in the city of love? |Aaron, mon éternel amour ♥ (Very high probability of being hot even ^ ^)   ♥ When other place is wonderful for a greater love than to spend his honeymoon in the city of love? |Aaron, mon éternel amour ♥  (Very high probability of being hot even ^ ^) EmptyLun 1 Nov - 4:15

La matinée avait commencée plutôt pas mal blottie dans ses bras. Je le regardais dormir encore et encore alors que le soleil commencer à se lever. J'avais commencé à travailler sur ma nouvelle collection ce qui m'avait pris une bonne partie de la nuit mais sans très grand succès. Le manque d’inspiration était bel et bien présent depuis un grand nombre de jour ce qui me désespérer royalement mais Aaron était là pour me redonner le sourire, la joie de vivre mais surtout de me faire oublier ce passage au néant qui était le mien depuis des semaines. Caressant ses cheveux, je le regardais dormir comme un bébé mais surtout comme une femme folle amoureuse de son mari et oui qui aurait cru que je me serais mariée un jour moi qui détestais le mariage avant de le connaître mais quand le grand et véritable amour se présente devant vous toute ses convictions qu’on croyait inchangeable et bien encrée en vous s’écroule pour laisser place à de nouveaux rêves et envies que j’avais vous n’auriez pensé éprouver quelque jours avant.

Je me souviens encore de notre première rencontre dans se parc alors que la nuit était tombée ce qui m’a beaucoup surprise c’est qu’après quelque minutes nos mains se sont entrelacées pour ensuite ne plus se quitter ce qui n’était en rien dans mes habitudes à se moment précis quelque chose en moi avait changé une étrange sensation que jamais je n’avais encore ressentie qui je dois bien l’avouée au début m’avait un peu effrayé. Je me souviens du moment où j’ai du partir c’était comme si on m’arrachait le cœur, comme si ma main me bruler pendant son absence. Ce moment passer avec lui était spécial et unique surtout unique. Chaque moment avec lui est unique et privilégier sa peut paraître dingue mais dès que nos mains se sont touchée j’ai su que c’était lui et rien que lui pour l’éternité et à jamais.

Depuis toute petite j’avais cette peur que l’on me touche ou de toute marque d’affection sans vraiment savoir pourquoi mais j’étais comme savant de connaître Aaron, lui seul pouvait me toucher, me câliner c’est pour saque mes relations avec mes ex n’avait jamais durer très longtemps je ne supportais pas la moindre marque d’affection de plus je n’avais jamais fait l’amour avec aucun d’eux et oui même mariée je suis toujours vierge pour une bonne raison on veut lui et moi que tout soit parfait alors quoi de plus parfait que pour notre lune de miel ? Évidemment, je ne sais pas quand aura lieu notre lune de miel et je m’en voulais de lui faire subir sa parce que pas beaucoup de mari accepterait de rester sans faire l’amour avec sa femme mais Aaron si parce qu’il m’aime autant que je l’aime certes, on aurait pu après s’être marier mais quelque chose me bloquer personne ne savait pourquoi mais maintenant nous savions le pourquoi ce qui aurait du faire fuir n’importe quel homme mais pas Aaron qui me soutient et reste à mes cotés sans juger bien au contraire aucun mari n’aurait été aussi patient que lui c’est aussi pour sa que je suis éperdument amoureuse de lui.

Nous étions dans l’avions pour une destination qui m’était encore inconnue. Lorsqu’il s’était réveillé il m’avait sourit pour me dire que nous partions en lune de miel mais que la destination resterait secrète j’avais alors simulé une bouderie qui n’avait pas fonctionné bien au contraire il avait rit et embrasser me disant que j’étais trop craquante que je boudais ce qui m’avais fait éclater de rire. Il avait évidemment tout préparé pendant que je travaillais cette nuit puisque quand je me suis levée pour préparer ma valise, il avait éclaté de rire sortant ma valise de ma penderie j’aurais du m’en douté mais il arrive toujours à me surprendre encore et encore. Notre avions devait décoller dans deux heures, se qui nous laisser le temps de prendre une douche et un bon petit déjeuner j’avais alors encore essayé de savoir où il m’emmenait mais sans grand succès ce qui le faisait bien rire et moi aussi je dois bien l’avouée. Blottie dans ses bras, je m’étais alors endormie avec le peu de sommeil que m’avait porté cette nuit peut constructive je savais que ses vacances seraient bénéfique pour nous ressourcée et profiter surtout l’un de l’autre. J’étais encore dans les bras de Morphée quand il me réveilla part de doux et tendre baiser sur la nuque. J’ouvris les yeux pour découvrir avec surprise de l’endroit où nous nous trouvions, ce soleil, cette splendeur, l’eau en pleins milieu et puis ses gondoles…

Aaron, comment as-tu su que … ?

Je le regardais avec les larmes aux yeux mais surtout avec amour, jamais je n’aurais pu rêver de meilleur moment et d’une plus belle lune de miel. Nous étions à Venise, la ville la plus romantique pour les amoureux en tout cas pour moi. Je ne savais pas comment il avait pu savoir que c’était mon rêve de venir un jour à Venise, que c’était la ville de mes rêves mais ce qu’il ne savait pas c’est qu’elle avait changé de position depuis que je l’avais rencontré puisque mon plus grand rêve je l’avais déjà réalisé j’étais unie à lui pour l’éternité.

_________________
♥ When other place is wonderful for a greater love than to spend his honeymoon in the city of love? |Aaron, mon éternel amour ♥  (Very high probability of being hot even ^ ^) 779006signar3

À chaque souffle de mon être, à chaque battement de mon coeur,
autant de fois mes pensées, mon âme se tourne irrésistiblement vers toi.


Dernière édition par Kayla A. Cromwell le Lun 1 Nov - 7:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas


Aaron Ezeckiel Cromwell

Aaron Ezeckiel Cromwell

» RANG DU PERSONNAGE :
♥ When other place is wonderful for a greater love than to spend his honeymoon in the city of love? |Aaron, mon éternel amour ♥  (Very high probability of being hot even ^ ^) 10xadd5
Kayla ♥ Ma folie, mon amour

♥ When other place is wonderful for a greater love than to spend his honeymoon in the city of love? |Aaron, mon éternel amour ♥  (Very high probability of being hot even ^ ^) 30s9jlt
Lawnie, mon jumeau, mon petit frère.

» AGE : 34
» A SAVOIR SUR TOI : lunaire & rêveur
amoureux & doux
travailleur & sérieux
gentil & compréhensif

» OU ES TU? : certainement au boulot ou avec Kayla
» ETUDES/TRAVAIL : psychiatre - hypnotiseur
» HUMEUR : bonne!
» MESSAGES : 27
» POINTS : 29


MOI & MON ENTOURAGE
» RELATIONS:


♥ When other place is wonderful for a greater love than to spend his honeymoon in the city of love? |Aaron, mon éternel amour ♥  (Very high probability of being hot even ^ ^) _
MessageSujet: Re: ♥ When other place is wonderful for a greater love than to spend his honeymoon in the city of love? |Aaron, mon éternel amour ♥ (Very high probability of being hot even ^ ^)   ♥ When other place is wonderful for a greater love than to spend his honeymoon in the city of love? |Aaron, mon éternel amour ♥  (Very high probability of being hot even ^ ^) EmptyLun 1 Nov - 4:17

Comme tout les jours quasiment il s'endormait dans son bureau à sa propre clinique, c'était un rêve pour lui de pouvoir enfin ouvrir sa clinique, cela représentait tellement d'années de travail acharnés mais surtout c'était une sorte de promesse envers sa mère et toute les personnes qui souffraient de cette maladie la dépression, Aaron savait de quoi il s'agissait puisque lui même l'avais été un moment mais il avait lutter contre la maladie, malheureusement sa mère avait eut moins de chance que lui, elle en était morte si on puis dire ainsi, c'était bien plus compliqué que cela mais il savait que si elle n'avait pas été dépressive elle aurait sans doute pu lutter contre son cancer et s'en serait peut être sorti si elle n'avait pas décider d'arrêter tout les traitements. Comme tout les jours Aaron pensait à elle c'était la première personne à qui il pensait Elisabeth sa mère, c'était pour cela qu'il était devenu psychiatre mais aussi hypnotiseur, il voulait traiter plusieurs maux, le plus largement possible, les dépressifs mais aussi les personnes atteintes de maladies mentales ou les personnes ayant subit de grand traumatisme, son travail était devenu quelque chose de primordial dans sa vie, surtout avec tout ce qu'il avait subit.

Comme toujours il avait sa tête poser dans sa paume, il tenait son stylos dans sa main gauche et sur l'autre il commençait à s'endormir doucement, il bavait toujours légèrement comme les enfants, un sourire naquit sur son visage doucement, il pensait à Kayla sa femme, ce mot lui venait tellement naturellement comme si tout cela était une simple évidence pour lui, elle était son épouse il n'y avait rien de plus normal, c'était comme si Mallorie lui avait envoyer sur son chemin pour qu'il retrouve le goût à la vie, depuis qu'il connaissait Kayla il ne pensait quasiment plus à elle, il savait qu'elle veillait sur lui depuis le ciel et qu'elle faisait tout pour qu'il soit heureux, il était persuadé qu'elle lui avait envoyer Kayla sur son chemin pour être de nouveau amoureux mais surtout heureux.

Battant des paupières il sentit le sommeil se faire plus lourd lorsqu'on son résonna dans la pièce, il s'agissait de son téléphone, il avait reçus un sms de son associé Hayden
« Salut Aaron, je sais que tu es encore dans ton bureau j'ai appelé la réception, réveil toi tu as une journée chargé et tu devrais appelé Kayla tu sais qu'elle est inquiète quand tu restes la nuit au bureau. J'arrive vers les coups de 9H00 pense a rentrer chez toi prendre une douche si tu en as envie. A plus tard, Hayden. »
Aaron se mit à sourire Hayden s'occupait de lui comme un frère c'était pour cela qu'il avait décider d'en faire son associer il savait qu'il méritait cette place dans son centre. Il lui rédigea un vite sms en le remerciant et il appela Kayla pour lui donner signe de vie. Aaron avait toujours un immense sourire aux lèvres, il souriait à la vie et se rendait compte qu'elle lui rendait bien, il avait toujours été d'un optimisme a toute épreuve sauf lorsqu'il était tombé gravement malade, mais cette époque était comme un ancien ouvrage pour lui, il l'avait fermé pour le ranger dans une armoire et en avait ouvert un nouveau pour rédiger sa nouvelle vie, celle ou il était heureux avec son épouse Kayla. Il se mit à chanter son nom lorsqu'il entendit son répondeur ce qui le fit sourire.

« Bonjour amour de ma vie, je suis désolé de ne pas être rentrer hier soir, j'étais ailleurs dans les dossiers de mes patients tu sais, enfin tu commences à connaître tout sa, promis ce soir je ne rentre pas trop tard d'ailleurs je pense rentrer directement après la séance de groupes, je t'aime ne t'en fais pas pour moi. A toute à l'heure amour o et j'espère que tu trouveras l'inspiration pour ta collection, je te masserais se soir pour te détendre jurer. A tout à l'heure, je passe mon temps à penser à toi à chaque secondes, o n'oublies pas, vendredi matin voyage! On part enfin en lune de miel. A toute à l'heure, mille tendre baisers. »

Le jeudi était sans doute sa journée préféré de la semaine puisqu'il recevait son groupe de patients, il ne le voyait qu'une fois par semaine pour savoir comment ils allaient mais aussi pour les hypnotiser et ouvrir des portes pour comprendre pourquoi ils sont malade ou pourquoi ils ont commis ses meurtres ou ses actes de suicides et autres. Aaron ne se plaignait pas de ses patients il les affectionnaient tous, ils étaient un peu comme « ses » enfants pour lui, il savait du moins il espérait les aider et un jour peut être l'un d'autres eux quitta le groupe et commencera une vie tout à fait normal, c'est ce qu'il espérait le plus. Un sourire sur les lèvres il s'infiltra dans sa douche, il c'était fait une sorte de studio dans son cabinet, il savait qu'il passait le plus clair de son temps la bas alors il avait décider d'installer le minimum de confort pour lui et ses employés. Il avait sa douche dans la même pièce ou trônais son lit et son armoire ou il avait toujours des vêtements de rechange. Il pénétra la douche et fit couler de l'eau gelé sur lui pour le réveiller, cela paraissait étrange à toute les personnes qui le savait mais Aaron adorait les douches gelés, il en souriait même lorsqu'il était dans la douche, il se lava rapidement, il devait commencer à voir ses patients a 9H00 jusqu'à midi puis déjeuner ou plutôt travailler et recevait enfin son groupe c'était son moment préféré de la journée. Il sortir rapidement, enfila une chemise blanche avec un jean noir cintré et une cravate noir avec des rayures bleu marines ou peut être l'inverse et il enfila de nouveau sa blouse. Il passa de rapide coup de main dans ses cheveux, et il sortit pour aller dans la salle du personnel.

« Bonjour Aaron, j'ai préparée du café et j'ai ramené aussi des gâteaux, plusieurs sortes de Donuts s'il te plait mange en un. »

C'était une infirmière, Rosa, elle avait bientôt 50 ans et considérait Aaron comme son fils, il se souvenait encore quand il l'avait rencontré c'était à l'hôpital ou il travaillait avant, il c'était faire une énorme tâche de café sur sa cravate et elle lui avait donner une recette de grand mère pour qu'elle soit comme neuve, lorsqu'il avait décider d'ouvrir son centre il lui avait demander si elle voulait le rejoindre et le jour même elle avait poser ses pré à vie à l'hôpital pour rejoindre son centre. Elle avait toujours été maternelle avec lui, il lui avait lancé un sourire, depuis le temps elle le connaissait il ne mangeait jamais sauf lorsqu'il rentrait enfin chez lui, ce qui avant de rencontrer Kayla était très rare puisqu'il vivait ici quasiment bien qu'il avait une sublime villa sur la plage très reculé ou personne n'allait c'était comme sa bouffé d'oxygène mais même lorsqu'il était chez lui il avait pour habitude de continuer à travailler sur ses dossiers. Il alla près de la cafetière pour se servir du café et laissa la tasse sur la table entendant un bruit dans le couloir. Avec son parfait sourire il gratifia une des malades Jannine qui c'était enfuie de sa chambre comme tout les matins.

« Bonjour Jannine, que fais-tu la? Aller viens, je vais te raccompagné chez toi, viens. » Comme toujours il passait son bras sous le sien et la ramenais à sa chambre avant de s'assoir sur le rebord de son lit et de regarder avec elle les dessins sur le mur pour les commenter et en faire des compliments. Contrairement aux hôpitaux Aaron voulait que ses patients ce sentent comme chez eux, pour lui cela était pour les rassurer, créer un environnement de confort mais aussi parce que c'était bénéfique dans leur guérison. Jannine n'était pas violente, tout les matins elle pensait s'être endormit dans un endroit très spécifique et voulait rentrer chez elle, les jeudis elle pensait s'être endormis chez le dentiste selon elle à cause de l'anesthésie.

« Oui je sais Jannine aujourd'hui c'est le jour du dentiste, tout à fait, vous avez raison il ne devrait pas endormir juste pour vérifier si vous avez des caries mais vous êtes rentrés. Oui endormez vous je repasserais vous voir dans la journée. »

Il sortit et fit sa ronde du matin, il avait vu tout ses patients mais aussi ceux qui étaient dans de profond coma ou qui avait subit de grave traumatisme, il soignait aussi dans son centre, c'était un centre hospitalier pour les personnes de toute sortes mais ils avaient tous un point communs la raison pour laquelle ils avaient été envoyés ici. Son centre était réputé dans tout les états-unis déjà et parfois même dans le mois il allait dans les prisons pour parler a des meurtriers pour comprendre pourquoi ils en étaient arrivés la.

L'après midi arriva vite au centre, il n'avait pas encore vu son ami Hayden, il décida donc de lui faire une petite farce en entrant dans son bureau et en se cachant derrière son fauteuil. Il entre et s'assit lorsqu'Aaron bondit et lui fit peur, il ria. Il avait toujours cette âme d'enfant puisqu'il n'en avait pas profiter il faut bien l'admettre.

« Bonjour Hayden comment vas-tu? Encore merci pour le message, j'ai appelé Kayla, j'ai hâte d'être vendredi même si ne pas amener mes dossiers me chiffonne un peu... Enfin, j'espère qu'elle va aimer Venise heureusement que je connais son frère Henri. »

Ils parlèrent un moment de tout et de rien, de sa vie avec Kayla qui le faisait sortir de sa routine travail travail et travail selon Hayden mais aussi d'une patiente Eden et enfin de la pseudo petite amie de Hayden, en effet il était amoureux d'une jeune femme la sœur jumelle de sa Kayla en vérité mais elle souffrait d'une leucémie c'était sa première rechute. Après avoir parlé un moment Aaron retourna dans la salle du personnel et pris son café pour le boire. Tout le monde était habitué ici, il savait toujours qu'Aaron posait sa tasse et ne l'a buvait que le midi avant d'aller voir sa patiente Jannine une nouvelle fois. Il but une gorgée et la posa de nouveau pour aller voir Jannine et frappé doucement à sa porte.

« C'est le livreur! » Il aimait apporté lui même les plateaux repas à ses patients, il désirait être proche d'eux puisque certains n'avaient personnes malheureusement, soit les membres de leur familles avaient tous disparus, soit ils les reniaient ou ne voulaient pas se mélanger à eux et a leur folie. Cela le rendait triste, il ne pouvait imaginer que cela lui arrive, Jannine était une de ses personnes qui n'avait personne c'était pour cela qu'il allait la voir au minimum quatre fois par jour avant la séance d'une heure pour parler d'elle, ce qui est aussi unique dans son centre c'est que tout est financer par des personnes qui croient en ce qu'il fait, des personnes sont donc prise en charge gratuitement comme Jannine, et Aaron était même près à payer de sa poche pour ses patients, il l'avait déjà fait plusieurs fois depuis qu'il avait ouvert son centre mais également alors qu'il travaillait encore à l'hôpital. Une bonne heure passa en compagnie de Jannine et il partit dans son bureau pour prendre la caméra et toute installer dans la salle spécifique a ses séances de groupe. Comme tout les jours il laissa la porte ouverte, ils avaient tous leur habitude par exemple Gérald arriva toujours en avance et il attendait même parfois devant la porte de la salle comme aujourd'hui.

« Bonjour Gérald, entre je t'en prie. » Comme toujours il devait rentrer et sortir 15 fois de la salle avant d'entrer, cela ne surprenais plus du tout Aaron qui prépara durant ce temps la caméra et disposa les chaises en cercle dans la pièce avant de disposer la sienne un peu plus loin que celle de ses patients. Tout fut rapidement près, il ne manquait que le groupe, Gérald finit par entrer et dire bonjour à Aaron en lui serrant la main. Gabriel aussi rentra, elle avait pour habitude d'offrir un cadeau tout les jeudis différents à Aaron mais elle le reprenait en fin de séances.

« Bonjour Docteur Cromwell, je enfin j'ai pris le plaisir de vous acheter ce petit présent. Ouvrez!!! »

Comme toujours il lui souriait et prenait plaisir à ouvrir ses cadeaux même si il savait qu'il ne les garderaient pas, mais le geste lui faisait toujours plaisir.

« O! Un montre a gousset! Merci beaucoup Gabriel, je suis très touché tu sais, je vais la poser ici sur mon bureau d'accord, regardes bien, la au rebord mais pas trop près pour ne pas qu'elle tombe ne t'en fais pas assieds toi donc. »

Tout les autres arrivèrent doucement, Charlie fumait toujours devant la porte avant de rentrer, il ne pouvait faire autrement même si il était interdit de fumer mais Aaron savait qu'il serait mal si il ne faisait pas se petit rituel. Une fois le groupe des 6 réunis il ferma doucement la porte avant de la rouvrir lorsqu'Emma lui demande de le faire parce qu'elle se sentait soudainement claustrophobe.

« Je le fais Emma regarde bien elle est ouverte, regarde ça vas mieux la? » Comme toujours elle lui souriait puis regardait par la fenêtre et Aaron pouvait le fermer discrètement. Il s'assit, la caméra était en marche depuis un moment, il voulait tout filmer depuis leur arrivé à leur sorti pour voir si quelque chose les avaient perturbés et leur en parlé à la séance suivante.
« Bonjour à tous, Gérald, Gabriel, Charlie, Ingrid, John & Eva. Je suis content de vous voir, j'espère que vous avez passer une bonne semaine, on va commencer par toi aujourd'hui Eva, comment as été ta semaine racontes nous tous. »

Il lui sourit pour l'encourager, Eva était la plus timide du groupe comme toujours elle s'empourprait lorsqu'il lui demandait de prendre la parole, mais elle se lança toutefois et une fois qu'elle était lancer il était difficile de l'arrêter ce qui faisait toujours rire tout le groupe. Aaron nota ce qu'elle lui raconta, sans doute le plus important et ses idées sur ce qu'elle avait pus subir et comment l'aider quand ils furent interrompu par quelqu'un qui frappait à la porte ce qui n'était pas censé arriver durant leur réunions. Il se leva rapidement pour aller voir de qui il s'agissait, c'était Hayden, il y avait eut un accident terrible et on leur avait amener la personne qui disait avoir commis le meurtre. Aaron soupira cela allait être compliqué de réduire le temps de la séance et ils m'aimeraient pas que Hayden prenne le relais. Il devait faire vite mais ne pas les bousculer, il savait ce qu'il devait faire leur parler pour leur expliquer la situation mais certains ne voudraient pas comprendre. Il entra de nouveau lorsqu'il vit Emma lui lancer un air accusateur, elle avait les bras croisés et faisait la moue.

« Vous avez fermé la porte Aaron je suis terriblement déçu... » Il soupira avant de lui lancer un petit sourire d'excuse et retourna s'assoir a sa place.

« Bien alors qui d'entre vous peut me dire ce qu'est une urgence? » Gérald sautilla sur sa chaise en levant la main. « Oui Gérald? »

« Je sais je saiiis!!! Une urgence c'est quelque chose qui arrive sans qu'on s'y attende comme à l'instant quand on a frapper! » Aaron le gratifia d'un sourire avant de répondre : « Pas tout à fait Gérald mais c'est bien d'avoir voulu essayer, une urgence peut être de plusieurs ordre, c'est par exemple quand... » Il se mit à réfléchir à une façon simple pour leur expliquer « Bon imaginons que vous êtes à la boulangerie et que vous demandez des bonbons mais vous voyez une personne se faire agresser dehors, c'est une urgence vous sortez sans avoir pris les bonbons pour aider la personne en question vous comprenez? »

« J'aurais sans aucun doute pris les bonbons » Aaron lui sourit en ayant l'envie de rire, tout les autres le firent, c'était tout à fait le genre de réflexion de Gérald. « On le sait Gérald on le sait. »

« Alors vous devez aider quelqu'un c'est sa? » Emma était la plus perspicace du groupe et elle avait tendance à vouloir être la préférée d'Aaron, il mettait par conséquence de la distance entre eux sans toutefois la blesser. « C'est tout à fait cela, je vais devoir vous laissez rentrer chez vous, on se revoit dans une petite semaine, j'en suis navré. » Des soupires s'élevèrent dans la pièce il savait pertinemment que cela pouvait les perturber et les rendre nerveux et parfois même dangereux comme Gérald qui était ici parce qu'il avait tué tout un groupe de personnes qui attendaient le bus avec lui et qui selon lui avaient fait beaucoup trop de bruits.

« Bon et bien on se dit au revoir tout de suite, on se revoit dans une semaine vous pouvez y aller. » Il commença a se lever quand il remarqua qu'aucun d'eux n'avait bougé.

« Et si on vous attachait pour vous gardez encore un peu hein? » Parfois ils pouvaient être effrayant Aaron le savait mais ils étaient tous gentil au fond. « Non Gérald tu ne vas pas faire cela parce que tu m'apprécie d'accord? Alors on se revoie dans une semaine promis je vous apporte à tous un petit cadeau pour me faire pardonner. » Tout le monde sorti sauf Gabriel qui resta dans la pièce et le fixa un moment.

« Qui a t-il Gabriel, je suis assez pressé. »

« Je veux que vous gardiez ce présent pour une fois. » Elle lui sourit et lui désigna la montre à gousset, « Vous m'avez beaucoup aider et cette montre représente énormément pour moi, elle appartenait à mon père, je sais que vous êtes presser alors je vous raconterais sa la semaine prochaine. » Aaron lui sourit, il fut surpris et toucher par ce cadeau, c'était toujours gratifiant pour lui tout ses petits gestes d'affection mais surtout sa le touchait directement au cœur.

« Merci beaucoup à toi Gabriel, je suis très touché, toutefois je vais devoir y aller. » Elle lui fit un signe de la tête et s'en alla. Il put débrancher la caméra et fermer la porte a double tour avant d'aller dans son bureau et de tout ranger. Aujourd'hui il n'avait pas pu faire de séances d'hypnose et cela le chagrinait, mais c'était mieux ainsi, il n'aurait pas aimé les ramener rapidement de leur hypnose pour partir c'était bien mieux que cela se soit passer avant.

Il alla rapidement rejoindre la salle d'examen ou se trouvait l'homme qui avait soit disant tué tout un groupe, on parla rapidement a Aaron pour qu'il comprenne la situation et rentra discrètement en frappant et en prenant un bloc note et son stylo. « Bonjour je suis le docteur Cromwell, je suis la pour vous aidez et vous comprendre. Comment vous nommez vous? »

La séance dura un moment lorsqu'on lui trouva une chambre garder et fermer pour ne pas qu'il s'en aille. Aaron n'aimait pas en arriver la, mais il préférait cela à la prison ou il pourrait être agresser et violer. Aaron avait compris qu'il y avait quelque chose de spécial chez lui, que quelque chose n'allait pas chez lui mentalement et qu'il devait l'aider, il donna une liste a Hayden et la déposa sur son bureau. Il avait promis à Kayla de rentrer directement lorsqu'il aurait terminé mais alla frapper lui aussi pour lui parler. Il le suivit dans le couloir et lui dit en enfilant son manteau :

« J'ai poser une feuille de tout les médicaments dont note patient à besoin, de ce que tu dois lui donner. Je dois rentrer à la maison je ne suis pas rentré depuis un moment! Tu m'appelles si tu veux que je vienne pour la patient ou autre d'accord? »

« Pas de soucis reposes toi, on se revoie dans une semaine Aaron, bonne lune de miel. » Aaron sorti enfin de son cabinet et se rendit compte qu'il n'était pas rentrer chez lui depuis plus de 48 heures mais Kayla allait le comprendre, ils parlaient beaucoup tout les deux et elle savait a quel point ses patients mais surtout son centre comptait. Il décida de lui envoyer un sms pour lui dire qu'il rentrait et qu'il allait passer la voir rapidement à sa galerie. Il monta dans son 4x4, l'atmosphère dehors était fraiche car l'hiver approchait mais Aaron préférait la fraicheur a la chaleur, il rentra donc tout sourire dans sa voiture avant de rejoindre Kayla. Il se gara rapidement en face, alla lui acheter un bouquet d'arôme et entra dans sa boutique.

« Bonjour amour, cadeau! » Il baisa sa nuque et le bout de son nez avant de lui offrir ses fleurs. « On part enfin demain mon amour! Je suis tellement heureux! Je vais te préparer une douce soirée, je t'aime mon ange. » Il s'en alla l'enlaçant et l'embrassant avec amour et fougue et partit rejoindre leur villa pour leur préparer une douce soirée avant de partir enfin demain matin pour Venise, sa ville préférée, la ou ils allaient passer leur lune de miel. En sortant de la boutique il fit même des petits pas de danse pour rejoindre la voiture et s'en alla enfin pour leur villa. Il arriva en fin d'après midi et alla se coucher pour faire une sieste avant leur soirée en amoureux. Comme toujours il avait tout prévu, un diner romantique sur leur véranda qui donnait directement sur la plage avec des milliers de petites bougies et des pétales de roses pour faire un chemin du sable à la véranda. Elle arriva dans les coups de 20 heures, elle était épuisée par son travail, il pouvait la comprendre et une fois après leur repas en amoureux il la massa tendrement pour la reposer, il lui fit même couler un bon bain chaud à la veille de leur départ. Comme toujours depuis qu'elle savait qu'ils partaient tout les deux en lune de miel elle tentait par tout les moyens de savoir ou ils allaient se rendre mais il s'était promis de ne rien lui dire. Elle s'endormit rapidement sans doute dut à sa longue journée de travail mais cela ne le dérangeait pas, il la regarda dormir dans le creux de ses bras et lui caressa le bras tendrement de haut en bas lorsque le sommeil lui apparu à lui aussi enfin. Le soleil filtra par la baie vitrée qu'il ne sentit rien, il continua à dormir alors que Kayla était debout et quasiment prête à partir, il se réveilla doucement en gardant toujours secret l'endroit de leur séjour, ils n'étaient plus qu'à quelques heures elle pouvait bien tenir encore un peu! Il se leva et se prépara assez rapidement, il avait préparer rapidement leur valises durant la nuit alors que sa muse dormait encore et lui lança un sourire rayonnent en lui montrant leur valises de faites.

Ils arrivèrent enfin à l'aéroport et leur avion décolla rapidement. Aaron avait hâte qu'elle sache ou elle se trouvait, il n'avait qu'une envie voir son visage rayonné! Il savait par son frère qu'elle aimait plus que tout Venise et il faut aussi avoué qu'il ne s'y était jamais rendu alors il était tout heureux de pouvoir découvrir cette ville avec l'amour de sa vie. Elle s'endormit sur son épaule lorsqu'ils arrivèrent, baisant tendrement sa nuque pour l'éveiller il n'avait qu'une envie lui dire : « TADAAA! » Mais ce n'était sans doute plus de leur âge, toutefois comme toujours il ne put s'en empêcher.

« TADAAA! Nous sommes à Venise mon amour! »

Les larmes aux yeux de Kayla lui emplis le cœur de joie, il savait que cela lui faisait plaisir rien qu'en croisant son regard. Évidement il se chargea de leur deux valises à l'aéroport et ils prirent un taxi direction leur hôtel. Leur chambre était prête, il avait choisit la suite nuptial puisqu'ils faisaient leur lune de miel. A cause de leur emplois du temps respectif ils n'avaient pas pus partir tout de suite en voyage mais heureusement ils avaient pu trouver un créneau mais que d'une semaine malheureusement, il désirait donc qu'ils profitent tout deux de chaque moments. Ils arrivèrent enfin dans leur suite mais avant de franchir le pas de la porte Aaron l'attrapa pour la porter.

« Nous aurions dut faire ainsi mon amour, et tu ne connais j'aime les traditions! » Il se mit à rire et l'embrassa tendrement en passant la porte pour la déposer délicatement comme une fleur fragile sur leur lit.

« J'avais pensé qu'on pourrait faire le tour de Venise en gondole cette après midi avant de diner et de passer après la soirée en amoureux dans notre suite, puisqu'on risque d'être fatigué. » Il l'enlaça de nouveau pour échanger un doux et tendre baiser sur leur lit avant de rire et de retirer sa chemise.

« Sa te dis mon amour une douche avant de sortir? » Laissant tombé son jeans sur le sol de la chambre il s'engagea nu dans la salle de bain.

_________________
    ♥ When other place is wonderful for a greater love than to spend his honeymoon in the city of love? |Aaron, mon éternel amour ♥  (Very high probability of being hot even ^ ^) 007sg

    My Love,

    My love, leave yourself behind
    Beat inside me, leave you blind
    My love, you have found peace
    You were searching for release

    My love, leave yourself behind
    Beat inside me, leave you blind
    My love, look what you can do
    I am mending, I'll be with you


Revenir en haut Aller en bas


Kayla A. Cromwell

Kayla A. Cromwell

» OU ES TU? : Dans les bras de mon mari <3
» MESSAGES : 20
» POINTS : 24



♥ When other place is wonderful for a greater love than to spend his honeymoon in the city of love? |Aaron, mon éternel amour ♥  (Very high probability of being hot even ^ ^) _
MessageSujet: Re: ♥ When other place is wonderful for a greater love than to spend his honeymoon in the city of love? |Aaron, mon éternel amour ♥ (Very high probability of being hot even ^ ^)   ♥ When other place is wonderful for a greater love than to spend his honeymoon in the city of love? |Aaron, mon éternel amour ♥  (Very high probability of being hot even ^ ^) EmptyLun 1 Nov - 7:43

Être à Venise avec lui était incroyable je n’avais jamais était aussi heureuse qu’avec lui pourtant jamais je n’aurais cru pouvoir être aimée et aimer en retour mais surtout pouvoir être heureuse après ce dont je venais de me souvenir il y a peut de temps. Je n’avais pas vraiment eut envie de m’en souvenir mais j’étais de plus en plus anxieuse en voyant un de mes clients qui avait cette voix, se regard qui me perturber de plus en plus, j’avais aussi beaucoup de mal à dessiner et dormir mais la chose qui me rendais malade c’est que je n’arrivais pas à être câline avec Aaron, être comme toute les femmes je culpabilisais de le faire subir sa mais il me soutenait qu’il comprenait et m’attendrait. Je savais que j’avais trouvé l’homme le plus parfait au monde comment un homme fraîchement marier accepterait le faite de ne pas pouvoir faire l’amour avec sa femme ?

J’avais encore beaucoup de mal à en parler mais les souvenirs revenaient encore et encore, je ne pouvais plus les repoussés comme je le faisais depuis tellement d’année…Je me revois encore monté dans le grenier avec ma petite robe rose à volant avec ce petit nœud dans les cheveux que ma mère me faisait sous la demande de mon beau père…Mon beau père, j’avais beaucoup de mal de dire se mot mais c’était comme sa que je devais l’appelé même si ma mère la quitter depuis mais au moment des faits il était l’homme qu’elle aimait avec qui je partageais une passion pour la peinture, le dessin…Toute ses couleurs si vives et flamboyantes me faisais rêver mais surtout pour une petite fille de quatre ans comment ne pas être attirée par toute ses couleurs ? Repenser à cet instant me faisait mal au ventre mais je ne pouvais plus refouler toute cette histoire surtout qu’à chaque fois que je fermais les yeux je revoyais la scène encore et encore…

J’étais là avec ma robe rose montant les escaliers pour aller au grenier le rejoindre parce qu’il venait de m’appelé. Je savais que je ne devais pas mais il avait pris mon petit doudou un petit singe en peluche que j’aimais tant bref dès que j’arrivais il me prenait sur ses genoux pour me montrer quelque peinture ensuite quelque technique de peinture bien que j’étais encore toute petite mais il me disait qu’il voulait que sa petite princesse soit la meilleure et puisse être une grande artiste peintre comme il le désirait…Ensuite il ouvrait cette petite boite en feuille d’or où se trouver quelque bonbon en chocolat au papier doré qui illuminé la pièce quand le soleil filtré. Il me donnait un bonbon avec un grand sourire puis une fois que j’avais fini le bonbon il me disait qu’on allait jouer tout les deux au docteur…Je le vois encore prendre ma petite main la poser sur son torse pour ensuite ouvrir son jeans pour y mettre ma main quand la sienne passer sous ma robe…Je peux encore ressentir la peur, le mal être mais surtout ce sentiment de salissement qui était mien mais j’étais trop jeune pour comprendre que c’était mal vu qu’il était le plus grand et qu’il me disait que c’était normal et que pour me bien il fallait que je le fasse…

Je ne voulais pas gâchée notre semaine à Venise alors il ne me restait qu’une seule chose repousser tout sa dans un coin de ma tête et le laisser pour plus tard parce que je ne voulais qu’une chose profiter de lui, de nous autant que nous le pouvions. Il me suffisait de le regarder dans les yeux et toutes mes peurs s’envoler encore plus quand j’étais dans ses bras comme à cet instant où il me portait pour passer la porte comme le veut la tradition. J’étais nerveuse quand il me posa sur le lit mais une fois ses lèvres contre les miennes j’étais complètement transportée comme toujours évidemment je lui rendais son baiser avec une telle envie et fougue que j’avais beaucoup de mal à les quittés. Quand il retira sa chemise pour me proposer une douche et qu’il s’en alla dans la salle de bain nu je me mis comme toujours à rougir mais je connaissais déjà la réponse. Me levant, je passais mes mains dans mes cheveux et ouvris la porte pour mettre le carton ne pas déranger pour ensuite le rejoindre dans la salle de bain laissant ma robe tomber sur le sol ainsi que mes sous vêtements tout en me mordant les lèvres avant d’ouvrir les portes coulissantes et d’entrer dans la douche pour le rejoindre l’enlaçant par derrière posant mes mains sur ses épaules pour y déposer de tendres baiser avant qu’il ne se retourne avec se sourire qui me faisait totalement fondre. Posant mes mains sur sa nuque je me pressais contre lui pour un tendre et doux baiser mais surtout un baiser emplie d’amour.

_________________
♥ When other place is wonderful for a greater love than to spend his honeymoon in the city of love? |Aaron, mon éternel amour ♥  (Very high probability of being hot even ^ ^) 779006signar3

À chaque souffle de mon être, à chaque battement de mon coeur,
autant de fois mes pensées, mon âme se tourne irrésistiblement vers toi.
Revenir en haut Aller en bas


Aaron Ezeckiel Cromwell

Aaron Ezeckiel Cromwell

» RANG DU PERSONNAGE :
♥ When other place is wonderful for a greater love than to spend his honeymoon in the city of love? |Aaron, mon éternel amour ♥  (Very high probability of being hot even ^ ^) 10xadd5
Kayla ♥ Ma folie, mon amour

♥ When other place is wonderful for a greater love than to spend his honeymoon in the city of love? |Aaron, mon éternel amour ♥  (Very high probability of being hot even ^ ^) 30s9jlt
Lawnie, mon jumeau, mon petit frère.

» AGE : 34
» A SAVOIR SUR TOI : lunaire & rêveur
amoureux & doux
travailleur & sérieux
gentil & compréhensif

» OU ES TU? : certainement au boulot ou avec Kayla
» ETUDES/TRAVAIL : psychiatre - hypnotiseur
» HUMEUR : bonne!
» MESSAGES : 27
» POINTS : 29


MOI & MON ENTOURAGE
» RELATIONS:


♥ When other place is wonderful for a greater love than to spend his honeymoon in the city of love? |Aaron, mon éternel amour ♥  (Very high probability of being hot even ^ ^) _
MessageSujet: Re: ♥ When other place is wonderful for a greater love than to spend his honeymoon in the city of love? |Aaron, mon éternel amour ♥ (Very high probability of being hot even ^ ^)   ♥ When other place is wonderful for a greater love than to spend his honeymoon in the city of love? |Aaron, mon éternel amour ♥  (Very high probability of being hot even ^ ^) EmptyMar 2 Nov - 5:22

Aaron était heureux de passer du temps avec Kayla, depuis qu'ils étaient ensemble il n'avait jamais passer une journée entière uniquement tout les deux ce qui lui semblait amusant à présent. & si ils ne s'entendaient pas toute une journée? Sil ils n'allaient pas se supporter? Ce serait toute de même terrible comme ils se sont rapidement marié mais il était sur de l'amour qu'ils se portaient l'un et l'autre. Aaron y pensa rapidement mais cela ne l'inquiétait pas an réalité, il était certain qu'ils s'entendraient comme la première fois ou ils s'étaient rencontrer.

Aaron aimait raconter leur belle histoire, il s'asseyait toujours avant de la compter et il avait ce petite sourire plein de malice mais surtout ses yeux brillants comme si on la contant il pouvait revivre la scène, ressentir tout ce qu'il avait ressenti ce jour la. Il s'en amusait aussi et aimait retrouver tout ce qu'il avait ressenti, c'était toujours un véritable plaisir, et lorsqu'il la racontait c'était toujours ainsi.

« O! Tu veux savoir comment nous nous sommes rencontrés? & bien c'est très simple. » Il dégainait à se moment précis son sourire dévastateur qui pouvait faire craquer n'importe qui et lorsque Kayla était présente, il déposait ses prunelles dans les siennes comme pour lui déclarer un des plus beaux poèmes qu'on est écrit.

« Rien qu'au matin je savais que ça n'allait pas être une journée comme les autres. » Il plongeait encore plus profondément ses prunelles dans celle de Kayla qu'il décrivait toujours comme un océan de ces îles paradisiaques, celle ou malgré la profondeur on peut toujours percevoir le fond et la beauté de l'endroit, les variétés des poissons, toute ses teintes et couleurs, ses plantes, ses algues, toute l'immensité de l'océan. Pressant sa main dans la sienne, il finit par regarder de nouveau son interlocuteur pour lui lancer un sourire radieux qui ne trahissait qu'un immense bonheur et retournait aux prunelles magnifiques de Kayla pour compter leur histoire sans la lâcher du regard, comme si à travers ses prunelles il était capable de lire dans un livre ouvert ou les plus beaux mots et les plus belles phrases jamais écrites étaient présente.

Il se lançait ainsi dans le récit qui selon lui était « la plus belle des rencontres qu'il ne puisse exister. » Il commençait ainsi ; « C'était sans doute une des plus belles journées de la fin d'été, celle ou les rayons du soleil noient encore l'atmosphère de sa chaleur et de sa béatitude, ou on peut sentir le vent se lever doucement dans un brize légère mais qui malgré la chaleur nous fait ressentir d'agréable frissons. Me promenant dans le parc je errais pour oublier ma journée, mes pensées s'évanouissaient lorsque je la vit enfin. Elle était tel un ange non loin de moi avec un allo de soleil au dessus de sa tête, de la ou je me trouvais à cette vision d'une beauté incommensurable, je pouvais voir se dessiner deux ailes blanches quasiment translucide, mon regarde se posa enfin dans le sien et un sourire naquit. Je l'avais remarqué mais elle non, comme si un ange pareil pouvait s'attarder sur moi, elle ne me vit pas tout de suite et je finis par replonger dans mes pensée qui ternissaient tout ce bonheur et cette chaleur que j'avais autour de moi. Ayant mis cet ange de coter je repensais à notre histoire, notre famille brisé, notre enfance perdu et le malheur que nous ressentions toujours lorsque l'ange arriva devant moi et me rentra dedans. Une rencontre splendide puisque enfin j'attirais l'attention de cet ange. Que cela ne fusse que quelques secondes, j'étais l'homme le plus heureux en cet instant qu'elle est poser son regard sur moi. »

Comme toujours à ce moment du récit il déposa sa paume sur la joue de Kayla ou se dessinait des rougeurs qu'il qualifiait toujours d'adorable et déposait un doux baiser aux coins de ses lèvres. Riant tendrement, quasiment dans un murmure, il la regardait les prunelles scintillantes et reprenait le fil de son récit.

« Ou en étais-je... » Demandait-il toujours, il baissait la tête, regardant leur mains s'entrelacer mais s'attardant surtout sur leur alliances et souriait de nouveau pour lui même, comme si il revivait la scène au même moment, comme si quelque part au fond de lui il retrouvait cette chaleur qui le rendait heureux.

« A oui!. Nous nous présentâmes, elle me dit qu'elle se nommait Kayla et nous prîmes nos mains pour se dire bonjour. C'est a ce moment que j'ai senti la texture de sa peau, elle était si douce et me semblait si fragile, nos prunelles se sont de nouveaux accrochés et je n'ai pus lâcher sa main. » Ses prunelles se perdaient quelque part au delà de la pièce, elle étaient emplis de larmes et il resserrait sa main dans celle de Kayla par coup de légère pressions tendres et pleines d'amour. Un sourire apparus sur ses lèvres puis un petit rire retentit et il reprit tendrement à mi voix leur histoire.

« Un homme arriva à nos coter, je ne savais pas de qui il s'agissait, Kayla non plus je pense, il nous parla en nous saluant mais je ne pouvais me détacher de son regard, je ne pris même pas la peine de le regarder, je ne le pouvais pas de toute façon. Elle était si belle et je la tenais comment aurais-je pu faire attention à tout ce qui nous entourait? Et si comme par magie elle s'évanouissait dans l'air? Je ne pouvais me résoudre à la quitter du regard. Nous nous regardèrent avec malice lorsque je lui proposais de ne plus bouger, je me souviens encore de ce que je lui avait souffler, nous ne devions plus bouger comme dans le film Jurassique Parc ou les humains ne devaient pas bouger pour que les dinosaures ne les perçoivent pas. C'était sans doute assez méchant pour l'homme qui nous parlait et qui dans la comparaison était lui le dinosaure mais cela nous fit rire tout les deux et il finit par nous laisser, c'était le moment que j'attendais depuis son arriver. C'était comme si lorsqu'il était arriver que le temps m'était compter alors que lorsqu'il avait enfin disparu j'avais l'impression de nouveau que le temps c'était figer. Gardant ma main précieusement dans la sienne je lui caressait tendrement à l'aide de mon pouce et je lui dis de venir fuir avec moi. Je lui proposais qu'elle grimpe sur mon dos, au début elle n'y crus guère mais je ne plaisantais pas. Elle grimpa donc et je me mis à courir pour nous éloigner. Je finis par m'arrêter derrière un grand chaîne, elle descendit doucement et m'engagea à prendre une bouteille d'eau qu'elle avait dans son sac, je la pris avec plaisir étant complétement désaltérer et nous nous prîmes de nouveau la main ne pouvant plus nous séparer déjà. »

C'est ainsi qu'il achevais son récit, serrant la main de son ange dans la sienne et l'embrassant tendrement en terminant par un doux "je t'aime".

A présent il avait enfin trouver le temps de prendre des vacances, après leur magnifique mariage sur la plage il n'avait pas eut l'opportunité de partir immédiatement en lune de miel, cela ne le dérangeais guère vu que Kayla n'était prête pour avoir des rapports intimes avec ce qui lui était arriver durant son enfance. Aaron la comprenait évidement mais ils s'étaient enfin mis d'accord pour trouver un créneau dans leur travail respectifs pour avoir une semaine rien qu'a eux à Venise. Aaron avait appris en tirant les verres du nez à sa sœur jumelle Bella que Venise était la ville préférée de sa douce Kayla, c'est ainsi que sans hésiter il c'était lancer sur le PC et avait pris leurs billets. Ayant profiter du faite qu'elle soit exténuer ses derniers temps il était sur qu'elle serait en état de réel surprise ne s'y attendant réellement pas. A présent ils étaient tout deux dans leur chambre d'hôtel, ayant pris soin de choisir la suite nuptial, il n'y avait rien d'assez beau pour Kayla, et à présent ils étaient enfin seul tout les deux et rien qu'eux deux comme si ils étaient seul au monde bien qu'il continuait à tourner sans eux.

S'engagent dans la cabine de douche Aaron mis l'eau chaude en route et la laissa ruisseler sur son corps sculpter, Kayla arriva derrière lui et l'enlaça, a ce moment il ressentit cette béatitude qu'il avait ressenti le jour de leur rencontre, se retournant, il déposa ses prunelles dans les siennes, comme toujours elles s'accrochèrent et l'embrassa avec amour. Nouant ses mains aux siennes il prolongea leur baiser avant de poser son front contre le sien et lui murmurant un doux « Je t'aime » avant d'ajouter tout sourire « J'espère que tu auras la lune de miel dont tu as toujours rêver. »

L'enlaçant de nouveau il la plaqua délicatement contre le mur avant de nouer de nouveau ses mains aux siennes et de faire perdurer un baiser qui ne fit que s'enflammer.


_________________
    ♥ When other place is wonderful for a greater love than to spend his honeymoon in the city of love? |Aaron, mon éternel amour ♥  (Very high probability of being hot even ^ ^) 007sg

    My Love,

    My love, leave yourself behind
    Beat inside me, leave you blind
    My love, you have found peace
    You were searching for release

    My love, leave yourself behind
    Beat inside me, leave you blind
    My love, look what you can do
    I am mending, I'll be with you


Revenir en haut Aller en bas


Kayla A. Cromwell

Kayla A. Cromwell

» OU ES TU? : Dans les bras de mon mari <3
» MESSAGES : 20
» POINTS : 24



♥ When other place is wonderful for a greater love than to spend his honeymoon in the city of love? |Aaron, mon éternel amour ♥  (Very high probability of being hot even ^ ^) _
MessageSujet: Re: ♥ When other place is wonderful for a greater love than to spend his honeymoon in the city of love? |Aaron, mon éternel amour ♥ (Very high probability of being hot even ^ ^)   ♥ When other place is wonderful for a greater love than to spend his honeymoon in the city of love? |Aaron, mon éternel amour ♥  (Very high probability of being hot even ^ ^) EmptyMar 2 Nov - 12:55

Jamais personne n’avait réussis à me faire être aussi câline, douce et tendre pour la simple et bonne raison que je ne laissais personne me toucher ou me montrer la moindre marque d’affection. C’était peut-être ridicule pour certaine personne mais je n’arrivais pas à leur faire confiance même si je ne connaissais pas la raison de se refus d’affection. Dès que j’ai croisé son regard toute mes peurs, mes doutes se sont envolées comme par magie et quelle autre magie que celle de l’amour ? Dans son regard je pouvais lire cet amour qui me transporter complètement au point que j’ai eus le besoin de le toucher, sentir le toucher de sa peau contre la mienne parce que je savais au fond de moi qu’il était le bon. Repenser à ce jour me fait chaud au cœur, j’en ai encore les larmes aux yeux c’est comme si je me trouvais encore là bas lui tenant la main mon regard dans le sien et puis ce petit délire que nous nous sommes fait quand je pense quand même à cette personne elle a du vraiment mal le prendre mais j’étais égoïste puisque je le voulais rien que pour moi-même si une partie de moi avait peur de souffrir, d’avoir mal mais cette peur est très vite partie grâce à notre amour si fort, si intense qu’il me fait complètement tourner la tête à chaque secondes.

Hier, j’étais dans mon magasin à l’arrière dans mon atelier en train de dessiner quand mon portable se mis à sonner j’espérais que se soit Aaron mais c’était mon père il voulait savoir comment j’allais et si tout aller bien avec Aaron. Je savais que ce n’était pas à mal cette question qu’il voulait juste s’assurer que sa petite fille aller bien mais surtout qu’elle était heureuse. Aaron est le seul au courant de ce que j’ai vécu personne ne le sait je n’ose même pas en parler à mon père par peur qu’il fasse un malaise ou une horrible bêtise en allant le tuer avec son arme ou autre...Il est un des seuls qui ne me dit pas à chaque fois que j’ai été trop vite, que je n’ai pas assez réfléchis comme certaines personnes me disent assez souvent mais sans m’énerver je leurs réponds calmement que lorsqu’ils auront comme moi rencontrer le grand amour comme je l’ai trouvé avec Aaron ils comprendront pourquoi nous n’avons pas attendu plus longtemps pour être unis à jamais l’un à l’autre.

Il aimait raconté notre rencontre à chaque personne que nous pouvions rencontrer ce qui me faisait sourire et rougir je dois bien l’avouer mais de mon coté j’aime raconter la façon dont il m’a demandé de l’épouser mais encore plus notre mariage qui pour moi est le plus beau jour de ma vie après le jour où nos regards se sont croiser à se moment où il a prononcer « oui, je le veux » j’ai su que j’étais enfin moi, que j’avais trouver ma moitié celle en qui je peux me donner pleinement sans aucun risque de souffrir parce qu’il est mon âme sœur même si avant je n’y croyais absolument pas maintenant je sais que sa excite parce que j’ai trouver le mien en Aaron jamais de toute ma vie je n’ai été aussi heureuse. Je n’ai plus peur d’ouvrir les yeux le matin parce que je sais qu’il est là près de moi. Il a complètement bouleversé ma vie en illuminant mon cœur de son amour, mon cœur n’a jamais battu aussi fort qu’il ne bat aujourd’hui pour lui je sais une chose c’est que lui et moi c’est pour la vie et au-delà parce que dès que son cœur cessera de battre le mien s’arrêtera à la même seconde parce que juste penser vivre sans lui-même une seule seconde me tue littéralement de l’intérieure je sais que je ne pourrais pas vivre sanas lui, sans mon amour ou comme je le surnomme mon cœur d’amour.


Depuis que les souvenir me revenait j’avais beaucoup de mal à créer pourtant je devais essayer de retrouver un semblant de d’inspiration laissant de coté ce qui était en train de me perturbée c’est ce que je commençais à faire mais est-ce que j’aurais terminé à temps pour le grand défilé qui aura lieu dans trois mois à Milan ? Je n’en étais pas sur n’ayant fait que quelque esquisse qui donnait pas mal à première vue mais étaient-elles assez parfait pour se grand défilé qu’est celui de Milan ? Il faudrait que j’en parle à Aaron au plus vite pour qu’il puisse venir partager ses deux jours avec moi mais je me sentais à égoïste de lui demander de laisser ses patients qui comptent sur lui pour les aidés à traverser leurs mal êtres qui les font souffrirs…


Je ne savais pas comment il avait appris pour Venise mais mon petit doigt me dit que ma sœur n’y est pas pour rien ce qui me fit rire. J’avais envie de lui téléphonée et la remerciée mais je n’avais qu’une envie profiter de ses quelques jours qui nous sont donner sachant qu’avec son travail cette opportunité ne nous serait pas souvent donner alors nous allons en profiter à fond jusqu’à la dernière seconde.

Nous avions beaucoup de mal à détacher nos lèvres l’une de l’autre et quand il prolongea notre baiser mes lèvres étaient comme un bucher à elles seules même l’eau chaude qui couler sur nos corps nu n’était pas aussi chaude que mes lèvres à cette instant. Ce n’était pas la première fois que nous prenions une douche tout les deux mais nous ne faisions jamais rien parce que je n’étais pas prête il le savait, je n’avais absolument pas besoin de le lui dire il le savait rien qu’en plongeant dans mes yeux mais cette fois je savais que sa serait différent parce que j’étais prête j’espérais qu’il puisse le voir dans mes yeux malgré la peur qui était en train de me gagner pas parce que je n’en avais pas envie bien au contraire mais parce que j’avais peur de mal faire, de ne pas être à la hauteur…Son regard dans le mien, son front contre le mien mais surtout se « je t’aime » me donna envie de pleurer de bonheur comme à chaque fois qu’il me disait qu’il m’aimait pour moi c’était le plus beau mot au monde quand il était dit de sa bouche puis quand il me fit se sourire qui me faisait fondre et qu’il espérait que la lune de miel que nous allions vivre serait comme je l’ai toujours rêver à se moment précis je me demandais comment pouvait-il en douter ? Lui souriant, je caressais tendrement son visage m’attardant sur ses lèvres.

Elle est parfaite même si elle vient juste de commencer pour une simple et bonne raison parce que je la passe avec l’homme de ma vie que j’aime plus que tout au monde.

Il me sourit pour m’enlacer de nouveau et me plaqua doucement contre le mur nouant nos mains pour un baiser tendre et doux qui commencer à s’enflammer de plus en plus. Il avait apparemment compris que j’étais prête mais je voulais en être sur et le lui faire un peu plus comprendre en ajoutant ma langue à notre baiser, l’attirant un peu plus contre moi en dénouant nos mains pour les posés sur sa nuque afin de les passés dans ses cheveux tendrement intensifiant un peu plus notre baiser qui à lui seul enflammer la salle de bain mais surtout mon corps qui bruler de plus en plus de désir, le désir d’être pleinement unie à lui.

_________________
♥ When other place is wonderful for a greater love than to spend his honeymoon in the city of love? |Aaron, mon éternel amour ♥  (Very high probability of being hot even ^ ^) 779006signar3

À chaque souffle de mon être, à chaque battement de mon coeur,
autant de fois mes pensées, mon âme se tourne irrésistiblement vers toi.
Revenir en haut Aller en bas


Aaron Ezeckiel Cromwell

Aaron Ezeckiel Cromwell

» RANG DU PERSONNAGE :
♥ When other place is wonderful for a greater love than to spend his honeymoon in the city of love? |Aaron, mon éternel amour ♥  (Very high probability of being hot even ^ ^) 10xadd5
Kayla ♥ Ma folie, mon amour

♥ When other place is wonderful for a greater love than to spend his honeymoon in the city of love? |Aaron, mon éternel amour ♥  (Very high probability of being hot even ^ ^) 30s9jlt
Lawnie, mon jumeau, mon petit frère.

» AGE : 34
» A SAVOIR SUR TOI : lunaire & rêveur
amoureux & doux
travailleur & sérieux
gentil & compréhensif

» OU ES TU? : certainement au boulot ou avec Kayla
» ETUDES/TRAVAIL : psychiatre - hypnotiseur
» HUMEUR : bonne!
» MESSAGES : 27
» POINTS : 29


MOI & MON ENTOURAGE
» RELATIONS:


♥ When other place is wonderful for a greater love than to spend his honeymoon in the city of love? |Aaron, mon éternel amour ♥  (Very high probability of being hot even ^ ^) _
MessageSujet: Re: ♥ When other place is wonderful for a greater love than to spend his honeymoon in the city of love? |Aaron, mon éternel amour ♥ (Very high probability of being hot even ^ ^)   ♥ When other place is wonderful for a greater love than to spend his honeymoon in the city of love? |Aaron, mon éternel amour ♥  (Very high probability of being hot even ^ ^) EmptyDim 7 Nov - 8:32

Aaron avait longtemps espérer trouver la femme qui partagerait sa vie, à un moment il pensait l'avoir trouver, il c'était même marié avec elle mais malheureusement leur amour fut funeste puisqu'elle perdit la vie. Aaron pense toujours à elle, de moins en moins certes, il tente de ne penser à elle que le jour de son décès et c'est pour cela qu'il c'était lancer a cœur perdu dans le travail, négligeant toute les personnes autour de lui, ses frères et sœur et coupant définitivement contact avec son père. Il n'avait pas eut une vie facile, pour ceux qui pense le contraire connaissant l'histoire de sa famille vous avez totalement faux, sa vie n'a été qu'une succession de malheurs, il a encore eut de la chance de ne pas avoir été battu durant son enfance.

Aaron a fait de nombreuses bêtises durant son enfance mais celle-ci fut sans doute la pire... C'était un beau jour de printemps, les arbres étaient en fleur, le soleil était au beau fixe ce qui était assez rare pour Londres mais pourtant il était bel et bien la. Aaron était paisiblement endormit dans sa chambre lorsque son réveil sonna. Il n'avait pas cours puisque nous étions samedi, et il se mit à courir à sa fenêtre pour regarder le temps, il n'avait jamais vu de si belles couleurs, Londres sa chère et tendre l'avait jamais été aussi belle qu'aujourd'hui. Tout sourire il descendit les escaliers 4 à 4 avant de se retrouver dans le jardin pour faire un bouquet de fleurs. Il était secrètement amoureux d'une jeune fille de sa classe, il avait alors 13 ans mais il était déjà au lycée et paraissait bien plus âgé et mature que les autres garçons de sa classe, et pourtant elle ne le voyait que comme un ami se qui rendait bien triste Aaron qui ne savait pas comment si prendre et avec qui que ce soit d'ailleurs, il avait toujours eut des difficultés à parler alors qu'il lui était si aisé de résoudre des problèmes de mathématiques pointus.

Il remonta à sa chambre pour mettre un simple jeans et un t-shirt blanc vu le temps et parti avec le bouquet au lieu dit ou il avait donner rendez-vous à la demoiselle qu'il convoitait. Elle arriva comme une fleur, rayonnante et souriante, chantante même quand il arriva à son niveau et lui offrit le bouquet de fleur qu'il avait lui même confectionner. Elle lui sourit et le remercia, mais elle désira lui parler.

« Aaron, je sais que tu m'aimes bien, mais j'ai 18 ans et toi 13, on ne peut pas être ensemble tu comprends, je te considère plus comme un frère qu'autre chose, je ne suis pas intéressée et puis j'ai un petit ami. »

Elle lui fit un sourire d'excuse mais Aaron ne pouvait entendre ça, il savait qu'elle l'aimait sinon elle ne passerait pas autant de temps avec lui, sinon elle n'accepterait pas tout ses présents et ne serait pas sa partenaire à chaque expérience, c'était impossible autrement à moins qu'elle se soit servit de lui depuis le début, de son intelligence et de sa gentillesse, mais il ne l'entendit pas de cette oreille. Il décida de lui faire du chantage, un simple baiser ou il sautait de la falaise, ne voulant pas céder Aaron s'approcha dangereusement du bord et elle vint près de lui le suppliant de revenir, mais il n'en fit rien, elle devait souffrir autant qu'il avait souffert et qu'il souffrait encore, il ne voulait pas qu'elle soit heureuse, il fallait qu'elle ressente ce que lui ressentait à cet instant. Il mit une de ses jambes au dessus du vide et elle courut pour le rattraper. Lorsqu'il remit son pied sur la terre ferme elle arriva trop vite et malheureusement il ne put l'aider. Elle tomba du haut de la falaise surplombant un océan déchainer malgré le bon temps et il ne put rien faire. Il resta un moment la, assis sur le rebord à regarder l'eau qui se déchainait, au fond elle l'avait mériter puisqu'elle c'était moquer de lui, mais elle ne méritait toutefois pas de perdre la vie pour autant. Il reste un moment devant la falaise à contempler l'eau et ne décida de ne rien dire à qui que ce soit. Durant les semaines qui suivirent, les journaux parlaient de la disparition de la jeune fille mais personne ne sut ce qu'il c'était passer.

Les années passèrent et il se renferma sur lui, me méritant pas d'être aimer selon après ce qu'il avait fait, évidement il n'avait pas fait exprès mais elle était tout de même morte à cause de lui et à jamais il s'en voudra, alors il se consacra encore plus aux autres mais surtout au début à sa famille, sa mère, ses frères et sa sœur.

Puis il rencontra durant son internat une jeune femme dont il tomba tout de suite éperdument amoureux mais elle était ici pour traiter sa tumeur au cerveau qui récidivait encore. Il ne tarda pas à lui dire ce qu'il ressentait pour elle et ils se marièrent rapidement malgré qu'il soit en stage et qu'elle soit sa patiente, c'était ainsi, il était amoureux d'elle et il voulait la soutenir dans l'épreuve, mais malheureusement les traitements ne firent rien, ni même l'opération, au bout de deux mois de mariage elle décéda et c'est ainsi qu'il comprit qu'il était maudit au amour à cause de ce qu'il c'était passer durant ses 13 ans.

Tant d'échec amoureux pour enfin tomber sur sa Kayla, il l'aimait plus que tout, plus que sa vie mais il avait peur qu'il lui arrive quelque chose comme toute les autres c'est pour cela qu'il allait veiller sur elle en permanence durant leur lune de miel. Kayla était son rayon de soleil, il n'avait jamais vu une si petit bout de femme mais elle était tellement belle et parfaite à ses yeux, on dit souvent que toute les personnes ont des défauts, des fêlures, mais c'est ce qui l'a rendait unique et si parfaite à ses yeux.

Kayla était si douce, sa peau était comme un tissu de soie, douce et légère, sa couleur blanche transparente qui la faisait ressembler à une de ses poupées que l'on collectionne, ses cheveux de jais était parfaitement accorder à son teint pour créer un sorte d'équilibre entre cette couleur fantomatique et sa masse capillaire, son visage était en forme de cœur, ses joues ornés de superbes fossettes souvent roses et ses yeux d'un bleu si beau comme celui d'un océan d'un bleu azur, très clair qui s'échoue sur le sable d'une île déserte. Ses formes si parfaite, ses cambrures, son allure, ses jambes maigrelette, elle était une déesse à ses yeux et il l'a désirait plus que tout au monde. Elle était si belle, encore plus nue, ses seins en forme de poires, ses fesses fermes et bombés malgré sa taille si fine. Ses tétons d'un rosé parfait, ses grains de beauté sur le dos et ses tâches de rousseurs en adéquation avec la beauté de son visage, mais surtout sa chevelure féline qui lui donnait un air rebelle et qui la rendait encore plus irrésistible.

Posant mes mains sur ses hanches et continuant de l'embrasser je me mis à bander, jamais je n'avais ressenti une pareille excitation, elle se cambra doucement contre le mur et enroula ses jambes autour de moi, je la prenait contre moi sans la pénétrer cependant pour la coller contre la paroi de la porte fermé pour prendre dans mes mains ses seins en forme de poires et lécher tendrement ses tétons, commençant à la sentir s'exciter, je passais ma main de libre sur son sexe et la senti mouillé. Cet instant était parfait, remonté à son visage pour la regarder et l'embrasser je lui fis enrouler ses jambes autour de ma taille pour enfin la pénétrer, m'enfonçant profondément je laissais échapper un soupire, sa cambrure m'excita encore plus et je me mis à bander encore plus en elle, déposant mes prunelles dans les siennes nos regards s'accrochèrent, il n'y avait pas plus parfait moment dans cette journée qui commençait à merveille. Suivis un tendre baiser, des coups de reins, de baiser sur chaque passerelles de son corps et enfin un gémissement de plaisir en éjaculant en elle pour la première fois.

Nous nous regardâmes de nouveau avec amour, je l'a prit tendrement dans mes bras pour la déposer sur le sol de la salle de bain et je l'enroulait dans une serviette avant dans mettre une autour de ma taille. Je la pris de nouveau dans mes bras pour la déposer tendrement sur le lit et faire tomber de nouveau ma serviette, bandant encore je me mordis la lèvre, elle ôta aussi la sienne et s'allongea sur le lit, je me mis à ses coter et commença a caresser tendrement ses seins, son teint était devenu rose, le soleil qui filtrait fit naître une auréole au dessus de sa tête comme je jour de notre rencontre, à mes yeux elle était belle et bien un ange, mon ange.


_________________
    ♥ When other place is wonderful for a greater love than to spend his honeymoon in the city of love? |Aaron, mon éternel amour ♥  (Very high probability of being hot even ^ ^) 007sg

    My Love,

    My love, leave yourself behind
    Beat inside me, leave you blind
    My love, you have found peace
    You were searching for release

    My love, leave yourself behind
    Beat inside me, leave you blind
    My love, look what you can do
    I am mending, I'll be with you


Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé




♥ When other place is wonderful for a greater love than to spend his honeymoon in the city of love? |Aaron, mon éternel amour ♥  (Very high probability of being hot even ^ ^) _
MessageSujet: Re: ♥ When other place is wonderful for a greater love than to spend his honeymoon in the city of love? |Aaron, mon éternel amour ♥ (Very high probability of being hot even ^ ^)   ♥ When other place is wonderful for a greater love than to spend his honeymoon in the city of love? |Aaron, mon éternel amour ♥  (Very high probability of being hot even ^ ^) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

♥ When other place is wonderful for a greater love than to spend his honeymoon in the city of love? |Aaron, mon éternel amour ♥ (Very high probability of being hot even ^ ^)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
•YOUR-NEW-LIFE-IN-FORKS• :: ▪▪NEAR FORKS▪▪ :: •The unlimitedness of the world• :: Venise-
Sauter vers: